Comité de Soutien à la Révolution en Inde


Le site Inde Rouge est lancé ! by CSR Inde

Ce site présentera en français les actualités de la Guerre Populaire en Inde, des documents d’analyses, des interviews et tout ce qui touche la révolution en Inde.
Il constitue la suite de ce blog du Comité de Soutien à la Révolution en Inde
Il s’enrichira également grâce à votre participation : envoyez-nous des articles, liens, vidéos, traductions, images, musique,… qui pourraient être publiés sur ce site.
Soutenons la Guerre Populaire en Inde !
Inde Rouge

www.inderouge.fr
contact[at]inderouge.fr

Inde Rouge

L’Inde est en effervescence. Les opprimés s’y révoltent de manière conséquente en menant une révolution, la Guerre Populaire Prolongée, contre l’impérialisme et la bourgeoisie indienne.

Ce mouvement touche une grande partie du pays et réussit à chasser au moins temporairement les forces de répression de certaines zones de guérilla où le peuple a pris ses affaires en main et s’organise malgré les menaces constantes des forces de l’Etat indien et les massacres touchant non seulement les militants mais aussi les non organisés.
La guerre populaire a commencé là où la révolte, la pauvreté, l’exploitation tribale et capitaliste, l’oppression de caste, le pillage des ressources naturelles étaient les plus profondément enracinés et donc là où les contradictions générées par le capitalisme indien sous la direction de l’impérialisme étaient les plus aiguës. Aujourd’hui la guerre populaire est également en train de rallier la jeunesse, les étudiants, les intellectuels démocrates et révolutionnaires dans les villes. Malgré le silence des médias dominants, elle attire l’attention et gagne un soutien des démocrates et révolutionnaires dans le monde entier.
Contre la guerre populaire, l’Etat indien, dirigé par des fascistes hindous, avec le soutien de l’impérialisme, a déclenché une immense offensive de répression. Concrètement, l’Etat indien mène une véritable guerre d’extermination contre le peuple d’Inde avec de véritables escadrons de la mort qui pillent, violent et tuent les paysans, les Adivasis (tribaux) et les démocrates sans le moindre motif comme au Bastar.
Tout cela dans l’illusion de noyer dans le sang la lutte du peuple pour sa libération, tout cela avec le soutien des gouvernements impérialistes des USA, de l’Europe dont la France et de la Russie qui pillent les ressources, fournissent des armes et concluent des coopérations militaires et policières.
Un vaste front d’intellectuels s’est levé contre les crimes de l’Etat Indien. Il comprenant notamment l’écrivaine Arundhati Roy, le professeur Saibaba ou encore le poète Varavara Rao. Et dans le monde entier, des militants politiques et intellectuels comme Noam Chomsky mais aussi beaucoup d’anonymes ont dénoncé ces crimes et se mobilisent pour sauvegarder les droits fondamentaux du peuple d’Inde.
Inde Rouge s’inscrit dans ce mouvement de solidarité envers le peuple d’Inde, qui est en train d’écrire un nouveau chapitre de l’histoire de la lutte de classes et qui doit éclairer notre chemin en France pour nous mener à la Révolution.
Avec la guerre populaire en Inde, en avant pour la victoire !
Inde Rouge
12193420_1172018619481024_5454242557248460873_n


Liberté pour les combattants de la guerre populaire en Inde! by CSR Inde

Liberté pour les prisonniers maoïstes



Inde: les Maoïstes appellent à un bandh (journée morte NDT) de 48 heures à partir de demain by CSR Inde

36ca8-indeguerillanaxalite-06Ranchi: Le comité d’Etat du Bihar du PCI maoïste a prolongé l’appel au bandh de 48 heures dans le Bihar et le Jharkhand commençant dimanche à minuit. L’appel au bandh a été étendu pour protester contre le meurtre d’un éminent membre, le commandant Chirag da alias Pramod alias Ramchandra Mahto dans le district de Jamui du Bihar.

Chirag Da, natif de la zone Nawadih du district de Bokaro dans le Jharkhand avait contribué à jeter les bases solides du mouvement maoïste dans le Bihar et le Jharkhand. Il était également responsable de la coordination entre les États et de toutes les opérations réalisées à la frontière.

Avinash Ji, le porte-parole maoïste du comité de l’Etat du Bihar a déclaré que la police a été féroce dans le traitement du mouvement maoïste et que leur chef a été tué de sang-froid.

Il a déclaré que « d’un côté, les forces de l’Etat ont armé les villageois et soutenu les mouvements armés des groupes dissidents et d’autre part, ils ciblent les dirigeants maoïstes qui se battent pour les pauvres et les paysans ».

Le comité de l’Etat du Bihar a également demandé à son homologue du Jharkhand de rejoindre le bandh pour protester contre la fusillade de Bokaro au cours de laquelle, l’un de leurs cadres a été tué et une femme cadre a été arrêtée.

Peu de temps après la fusillade de Jamui, les maoïstes étaient rassemblés dans les forêts de Dandra sur les contreforts de la colline Jhumra, sous le bloc de Gomia du district de Bokaro. Lundi dernier, cinq compagnies de CRPF (corps des garde-forestiers NDT)et de Cobra (forces spéciales NDT) et une unité de police du district ont attaqué la jungle dans laquelle l’un des cadres maoïstes a été tué et Lal Muni Hansda, une femme cadre recherchée a été arrêtée.

Les sources ont indiqué que le groupe de Santosh Yadav était réuni dans la région de Jhumra après l’incident de Jamui afin de décider d’une action appropriée en même temps qu’un camp d’entraînement se déroulait.

« Nous appelons au bandh pour montrer notre solidarité avec les membres de la famille de nos cadres qui ont été tués dans une fusillade. Nous voulons que les villageois comprennent comment les forces de l’Etat les mis en danger en armant différents groupes dans les villages», a déclaré Avinashji demandant aux paysans, aux ouvriers, aux travailleurs des transports et aux personnes des mouvements de masse à se serrer les coudes.

Source



En Inde, comme ici, vive la révolution! by CSR Inde

En Inde, comme ici, vive la révolution!

En Inde, comme ici, vive la révolution!



Joignez-vous à la semaine de solidarité avec les prisonniers politiques! by CSR Inde

traduction:

Le meeting international du comité international de soutien à la guerre populaire en Inde a décidé d’organiser une grande campagne extraordinaire pour la liberté des prisonniers en Inde et en solidarité avec tous les prisonniers politiques dans le monde à travers une semaine d’actions du 2 au 9 avril 2016
l’appel et les affiches vont suivre dans les prochaines semaines.
Les ite internet du comité international de soutien à la guerre populaire est réactivé
ICSPWI
Janvier 2016
csgindia arobase gmail.com
https://icspwindia.wordpress.com/

Source



Contre l’implantation de la police, les maoïstes incendient les engins de chantiers by CSR Inde

Maoists-torch-8-690x377

Des maoïstes armés ont mis le feu à plusieurs véhicules garés d’un entrepreneur au Tuapadar, dans le district de Koraput.

La police a déclaré aujourd’hui que près de 30 à 40 maoïstes armés, appartenant à la division Srikakulum, sont arrivés au camp de l’entrepreneur la nuit dernière et ont demandé au superviseur et aux autres travailleurs de quitter les lieux.

Les rebelles rouges ont alors mis le feu à aux machines et ont fui la scène en laissant quelques tracts sur place.

La police a déclaré que l’attaque contre le chantier avait été organisée parce que les maoïstes pensent qu’après la construction de la route, un poste de police sera installé afin de lutter contre les Naxalites

Source



Soutenons la guerre populaire en Inde! by CSR Inde




%d blogueurs aiment cette page :