Comité de Soutien à la Révolution en Inde


Arrêtez la terreur Parrainée par la police de la Jharkhand Jan Mukti Parishad dans le Latehar by CSR Inde

jjmp

Au cours des quelques dernières années, les villages de Manika Block dans le district de Latehar ont été terrorisés par la Jharkhand Jan Mukti Parishad (JJMP), une milice parrainée par la police visant soi-disant à contrer l’influence maoïste. Sous ce prétexte, les gangs armés de la JJMP errent dans la région et harcèlent les villageois innocents – leur extorquant de l’argent, interférant avec les élections, appuyant des entrepreneurs corrompus, tabassant les dissidents, et même tentant de siphonner des fonds de la Loi nationale sur la garantie de l’emploi rural (NREGA).

Parmi d’autres incidents récents, se trouve le harcèlement des membres de Gram Swaraj Mazdoor Sangh (GSMS), une organisation locale de travailleurs NREGA mis en place avec l’aide de NREGA Sahayata Kendra Manika. Au cours des derniers mois, GSMS et Sahayata Kendra ont travaillé ensemble pour faire revivre NREGA dans la région et veiller à ce que les gens obtiennent du travail. Le GSMS et Sahayata Kendra ont également convoqué une audience publique sur le système public de distribution (PDS), le 19 Février 2016, ce qui a entraîné la fin de plusieurs concessions PDS. En raison de ces activités, certains membres de GSMS sont devenus une cible du harcèlement de la JJMP. Il y a quelques jours, le 26 Avril, l’un d’eux a été gravement battu.

Dans un incident antérieur, des hommes de main de la JJMP exigé de l’argent NREGA d’un superviseur de chantier. Quand il a expliqué qu’il n’avait pas d’argent à donner, ils lui ont dit de fermer le chantier ou il serait tué. Il y a eu des menaces similaires au cours de la récente Yojana Banao Abhiyan.

Nous condamnons fermement ces actes criminels et exigeons des mesures strictes contre les responsables. Nous exigeons également la dissolution immédiate de la JJMP – ce n’est rien de plus qu’un gang criminel parrainé par la police.

(Note: Les noms des victimes ont été omis pour protéger leur sécurité.)

Anil Anshuman (All India People’s Forum)

Balram (Advisor to Supreme Court Commissioners in right to food case)

Bela Bhatia (independent researcher)

Dheeraj Kumar (Right to Food Campaign)

Jean Drèze (economist)

Kavita Srivastava (People’s Union for Civil Liberties)

Moushumi Basu (People’s Union for Democratic Rights)

Stan Swamy (writer and researcher)

Source

Publicités

Laisser un commentaire so far
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :