Comité de Soutien à la Révolution en Inde


En Inde, 6% des adultes déclarent leurs revenus! by CSR Inde

Les chiffres que vient de publier le fisc sont effarants : en Inde, seuls 6% des adultes déclarent leurs revenus et parmi eux, la moitié seulement paient un impôt.

L’Etat français se plaint régulièrement que les contribuables ne paient pas toujours leurs impôts comme ils le devraient mais en Inde, la situation est sidérante. Selon les chiffres publiés le 29 avril par l’administration fiscale de Delhi, seuls 48 millions de personnes ont rempli une déclaration de revenus au titre de l’année 2014, dans un pays où la population approche 1,3 milliard d’individus. Attention, les Indiens sont jeunes, la moitié du total a moins de trente ans. Mais enfin, quand même : les adultes sont estimés à 760 millions, ce qui signifie que 6% d’entre eux seulement déclarent leurs revenus !

Ce n’est pas tout : de ceux qui remplissent leur devoir annuel, plus de la moitié ne paient pas d’impôt sur le revenu. Soit que leurs ressources soient réellement faibles, soit qu’ils bénéficient d’un nombre invraisemblable de déductions, environ 15 millions d’Indiens “honnêtes” sont prétendument non imposables. On comprend que dans ces conditions, l’Etat fédéral ait la main lourde sur les taxes indirectes, comme la TVA, qui frappe de la même façon l’indigent et le milliardaire. Jamais, du reste, la collecte des impôts directs n’a été aussi mauvaise depuis 2008, indique le fisc.

Parmi tous ces chiffres qui viennent de tomber, il est intéressant de remarquer que les contribuables déclarant plus de 1 crore de revenus (10 millions de roupies, soit 130.000 euros) ne sont qu’à peine plus de 18.000 dans tout le sous-continent… Cherchez l’erreur ! Pour finir, un élément qui ne surprend guère : la moitié de l’impôt sur le revenu versé au total à l’Etat l’est par 1,5% des contribuables qui le paient. Preuve qu’une infime partie de la population roule sur l’or et encore, celle-ci est certainement sous-estimée.

Quel enseignement les politiques peuvent-ils tirer de cet état des lieux alarmant ? Comment financer l’éducation, équiper les villes de réseaux d’assainissement, construire des routes et donner à la justice les moyens dont elle a besoin ? L’élargissement de l’assiette de l’impôt est une vieille lune et personne n’a trouvé la recette à ce jour, pas même Narendra Modi, dont on connait les penchants orthodoxes en matière de finances publiques. A ce stade, le quotidien économique Mint livre à la réflexion de ses lecteurs un calcul préoccupant : en l’état actuel des choses, l’Inde compte seize fois plus d’électeurs que de gens qui paient leurs impôts. Vu comme ça, c’est sûr, la situation est sans espoir.

Source

Publicités

Laisser un commentaire so far
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :