Comité de Soutien à la Révolution en Inde


Sofia Ashraf, artiste indienne qui a fait plier la multinationale Unilever by CSR Inde

Visionné plusieurs millions de fois sur YouTube, le dernier clip de Sofia Ashraf, « Kodaikanal Won’t », a eu raison de la multinationale Unilever. Le groupe vient d’accepter d’indemniser ses anciens ouvriers, victimes de la pollution au mercure provoquée par une de ses anciennes usines.

Dans ses chansons, cette jeune « rapitiviste » de 28 ans dénonce la négligence des entreprises comme Dow Chemical ou Unilever, responsables des contaminations chimiques qui touchent le sud de l’Inde. Née d’une famille de tradition musulmane, elle interprète son premier rap en 2008 en portant le hijab et devient « la rappeuse en burka«  .

 Mais rapidement, « l’Islam ne fait plus sens«  pour cette jeune artiste engagée qui veut « élever sa voix pour les victimes de la pollution industrielle«  . Elle emménage à Bombay pour travailler comme agent artistique chez O&M, une agence de pub dont elle démissionnera en 2015 pour accuser l’un de ses anciens clients : le géant Unilever.

Devenue rédactrice dans une société de communication, elle est surtout repérée par l’un des plus grands compositeurs indiens, A. R. Rahman, connu pour son titre « Jai Ho », du film « Slumdog Millionaire ». Elle produit notamment des musiques pour des films à Bollywood.

Les dates clés:

1987. Naissance à Chennai, au sud de l’Inde.

2008. Interprète « Don’t work for Dow » au nom des victimes de l’accident de Bhopal.

2015. Sortie de son clip « Kodaikanal Won’t ».

Source

Publicités

Laisser un commentaire so far
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :