Comité de Soutien à la Révolution en Inde


Inde : la lente mort des eaux de Bangalore by CSR Inde
More than 90% of Bengaluru's lakes are polluted or encroached
La journée mondiale des zones humides n’a pas de quoi réjouir l’Inde. Entre 1991 et 2001, ce sont 38 % de la superficie des zones humides qui a été perdue sur son territoire. Une étude menée par le professeur Ramachandra à Bengalore rapporte que près d’un quart des lacs de la villes sont en très mauvais état. Selon cette même étude, 98 % des lacs sont occupés et endommagés par des activités de la mafia, et 90 % des lacs sont souillés par des eaux usées. La première recommandation de cette étude est claire : la mise en place d’une autorité indépendante pour la protection du patrimoine aquatique. Ces lacs sont certes artificiels, mais ils existent depuis le XVIe siècle.

Source

Publicités

Laisser un commentaire so far
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :