Comité de Soutien à la Révolution en Inde


L’Inde veut un nouveau porte-avions by CSR Inde

Porte-avions indien VikramadityaNew Delhi veut doter sa marine d’un nouveau porte-avions et la Russie, la France, le Royaume-Uni et les États-Unis ont déjà répondu à son appel d’offre.

Certains médias affirment que la Russie et la France sont sur la short list et que l’Inde pencherait plutôt pour la version russe.

Peu d’écoles de construction navale sont aujourd’hui en mesure de concourir pour devenir le principal exécutant du projet de nouveau porte-avions pour l’Inde.

Côté français, le projet de porte-avions nucléaire PA 2 appelé à renforcer la marine française après le Charles de Gaulle convient presque aux exigences du nouveau projet indien Vishal: après réduction de son tirant d’eau ce dernier pourrait passer à 62 000 tonnes et le bâtiment embarquer plus de 40 aéronefs.

Le groupe industriel français DCNS a également une alternative commerciale: il promeut déjà au Brésil le DEAC (DCNS Evolved Aircraft Carrier), version d’exportation non-nucléaire du PA 2. Le navire possède un tirant d’eau standard de 55 000 tonnes et peut embarquer jusqu’à 40 appareils.

Autre candidat en lice pour l’appel d’offres de New Delhi: le bureau d’étude russe Neva avec lequel les Indiens s’étaient déjà familiarisés depuis le projet de l’Amiral Gorchkov — Vikramaditya. La compagnie italienne Fincantieri a toutes les chances de se présenter avec le bureau d’étude Neva. Aux bonnes relations traditionnelles entre les industries militaires russe et italienne s’ajoute le fait que ces deux compagnies ont étroitement travaillé sur la conception et la construction des porte-avions indiens de classe Vikrant.

2. Une coque française avec motorisation russe, complexe aéronautique et technique français et groupe d’aviation mixte.

3. Une coque russe avec motorisation russe, complexe aéronautique et technique français et groupe d’aviation mixte.

4. Une coque russe avec motorisation russe, complexe aéronautique et technique mixte et groupe d’aviation mixte.

On ignore encore qui fournira les équipements radioélectroniques et les armements pour le nouveau porte-avions. La liste des prétendants dans ce secteur n’est pas non plus très large, mais les possibilités de combinaisons sont bien plus nombreuses.

Source

Advertisements

Laisser un commentaire so far
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :