Comité de Soutien à la Révolution en Inde


Des Maoïstes attaquent la mine de Rajnandgaon: Évasion de justesse pour un industriel de haut rang du Chhattisgarh by CSR Inde

chhattisgarh communiste lutte arméeRAIPUR: au Chhattisgarh, Kamal Sarda, un industriel de haut rang  et propriétaire de Sarda Energy and Minerals, a échappé belle lundi soir, quand les maoïstes ont attaqué sa mine dans le district de Rajnandgaon et ont tué un dirigeant avant d’incendier six véhicules et de molester des ourviers. Sarda avait quitté la mine à peine une heure avant l’attaque.

Après avoir tué le gestionnaire, les maoïstes ont jeté des tracts imprimés en rouge attribués au groupe CPI-ML du comité régional Pallemadi, exigeant l’interdiction de l’exploitation minière et le leurre des villageois innocents en leur donnant des emplois et de les engager dans l’exploitation des «jal-jungle-Jameen » (eau, forêt, terre).

Des Maoïstes ont fait irruption dans une mine du village de Pallemadi et ont tué AGM Sree Kumar Nayar. Son corps a été évacué tard dans la nuit.

Confirmant l’incident, Sarda a déclaré au time of India, « Alors que je revenais de Dongargaon, je suis allé à l’improviste à la mine de Pellemadi pour inspection et moins d’une heure après mon départ, les maoïstes ont lancé une attaque. Il s’en est fallu de peu. Les Maoïstes ont tué notre manager. »

Sarda a déclaré que ses mines avaient été attaquées à quatre reprises dans le passé par les maoïstes et ils endommageaient l’équipement et les véhicules, mais n’avait tué personne.

«Habituellement, les opérations de sauvetage doivent attendre jusqu’au matin, mais j’ai alerté la police vu que le corps d’AGA était couché sans surveillance et présentait le risque de d’être mutilé par des animaux sauvages. (comprendre que personne parmi les ouvriers ne tenait à lui ! NDT) Je suis reconnaissant de l’action rapide de la police », a déclaré Sarda.

DM Awasthi, directeur général supplémentaire de la police (opérations naxalites) a déclaré au Time of India: «Les forces spéciales ont été déployées lundi soir pour évacuer le corps et lancer une opération de recherche pour coincer les maoïstes. La région est sensible et frontalière de Gadchiroli, Kanker, Bhandara et Balaghat, toutes des régions infestées par les maoïstes et ils obtiennent suffisamment de voies d’évacuation pour attaquer et disparaître dans les forêts. » La scène du crime est à 4km du district de Kanker.

Awasthi a déclaré: « les maoïstes faisaient profil bas dans la région afin de créer un vide pour leur permettre un mouvement libre et facile entre les Etats limitrophes. »

«Le fait qu’ils n’attaquent pas, ne signifie pas qu’ils ne sont pas présents. Bien qu’il y ait un poste de police près de la mine, il pourrait être nécessaire de renforcer la sécurité. Nous essayons de trouver la raison qui a déclenché l’attaque selon différentes hypothèses liées aux travailleurs et à l’extorsion de fonds et avons lancé une opération dans les forêts », a déclaré Awasthi.

Source

Publicités

Laisser un commentaire so far
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :