Comité de Soutien à la Révolution en Inde


La sécheresse perdure en Inde by CSR Inde

J’ai grandi ici. J’ai commencé à travailler la terre à 14 ans…Je n’ai jamais vu cela. L’eau se cache de plus en plus profondément… Quand l’été arrivera, nous allons mourir de soif.

 Nous sommes dans l’Etat du Madhya Pradesh au centre de l’Inde et vous venez d’entendre un agriculteur de 62 ans qui comme des centaines de milliers d’autres fait face à une sécheresse qui dure depuis maintenant deux ans. Cette sécheresse devient dramatique, surtout que seulement la moitié des terres sont irriguées en Inde. Le gouvernement central vient d’annoncer une aide de près de 700 millions d’euros pour indemniser les paysans et de construire des infrastructures supplémentaires dans les campagnes de 6 des grands Etats du pays car le temps presse. Un reportage sur place de Sébastien Farcis.

Regardez … ce puits, cela fait depuis 4 ans qu’il n’a pas été rempli. Il y en a entre 50 et 100 comme celui-là sur des kilomètres à la ronde, et ils sont quasiment tous vides. Nous avons creusé pour chercher de l’eau. Mais même à 60 mètres de profondeur nous n’avons rien trouvé…

Une trentaine d’hommes sont rassemblés, les bras ballants et la mine grave, près de ce puits du village de Kalautra. Tout autour d’eux, des hectares de terre sont laissées en jachère par manque d’eau. La mousson qui alimente habituellement les puits, entre juillet et septembre, n’a engendré qu’environ 400 mm de précipitations dans la région, soit trois fois moins que la normale. Et c’est la deuxième année consécutive que la pluie manque à l’appel. Du coup, les carences deviennent importantes, explique ce villageois.

La sécheresse, je mangeais 4 galettes par jour, maintenant je ne peux en manger plus qu’une. Et il n’y a plus d’électricité dans le village car plus personne ne peut payer…

Les indemnisations ne seront pas versées avant plusieurs mois et ces paysans ne sont pas sûrs de les toucher, comme l’explique Promot Khare, le coordinateur de MPANM, une association d’aide aux paysans.

Le gouvernement doit réaliser un nouveau sondage pour identifier ceux qui bénéficieront de l’aide, car ce sont souvent les grands propriétaires terriens qui accaparent la majorité. Un autre problème est que ces indemnités ne sont jamais à la hauteur des pertes et que les travailleurs sans terre, eux, ne reçoivent rien.

L’indemnité de 273 millions accordée pour le Madhya Pradesh ne devrait couvrir qu’un cinquième des pertes des agriculteurs. A ceci s’ajoute le risque qu’une partie de cet argent soit détournée par des intermédiaires corrompus.

Publicités

Laisser un commentaire so far
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :