Comité de Soutien à la Révolution en Inde


En Inde, une femme s’est présentée au commissariat de police avec le pénis de son beau-frère, expliquant que c’était le seul moyen pour qu’il arrête de la violer by CSR Inde
Woman Chops Off Alleged Rapists Penis, Takes It To Police image

 

Entre la médiatisation du viol collectif ayant entraîné la mort de l’étudiante de New Delhi et les 33.000 viols comptabilisés en 2014, l’Inde est le théâtre régulier de violences faites aux femmes.

La dernière histoire en date, rapportée par le média britannique « The Independent », est aussi surprenante qu’inquiétante.

Une femme de 32 ans aurait coupé le pénis de son agresseur présumé et beau-frère à l’aide d’une faucille pour qu’il ne soit plus en capacité de la violer. Elle s’est ensuite rendue au commissariat accompagnée de ses trois enfants, le pénis à la main en guise de preuve.

La mère de famille vivait avec lui à défaut de son mari, contraint de travailler dans une autre ville. Une situation qui était devenue invivable à cause des viols répétés qu’il lui aurait imposés.

La police locale a affirmé avoir voulu envoyer une équipe de secours auprès de l’homme fraîchement amputé. Mais à son arrivée, il s’était déjà pendu.

Abid Khan, sa belle-sœur et victime présumée, a quant à elle été inculpée pour tentative de meurtre.

La police a ajouté qu’Abid Khan était mentalement stable et sans regret. 

Source

Publicités

Laisser un commentaire so far
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :