Comité de Soutien à la Révolution en Inde


Des enseignants interrogés sur leurs liens  avec les maoïstes by CSR Inde

suite de cette affaire

La tension est montée à l’Université Tilka Manjhi Bhagalpur (TMBU) après que deux de ses enseignants, y compris le responsable de la discipline, ont été arrêtés dimanche matin pour interrogatoire au sujet de liens présumés avec les maoïstes.

La police, les a cependant relâchés en fin de soirée.

Vers 6h du matin, Bilakshan Ravidas et Kapil Dev Mandal ont été enfermés dans le poste de police de l’Université, déclenchant une manifestation par une section des enseignants et des étudiants en face de la station de police.

Originaire de Banka, Ravidas est un professeur enseignant en troisième cycle du  département d’’histoire. Il détient également le poste de « proctor », ce qui implique le maintien de l’ordre sur le campus universitaire.

Mandal travaille comme professeur invité au Collège Murarka de Sultanganj, qui est affilié à TMBU.

Vivek Kumar, le surintendant principal de la police (SSP) de Bhagalpur a déclaré qu’il y avait suffisamment de preuves pour montrer les connexions maoïstes du duo. « Des preuves ont été récupérées au cours de la perquisition de leur résidence, » a-t-il ajouté.

S. Meena, inspecteur général de police (zone Bhagalpur) a déclaré que les enseignants n’étaient pas arrêtés. « Les policiers les interrogent pour vérifier certaines informations données par des maoïstes arrêtés plus tôt », a-t-il dit au journal The Telegraph au téléphone depuis Bhagalpur.

Le SSP, cependant, a déclaré que la police aurait saisi de la littérature maoïste à la résidence officielle de Ravidas à Bhagalpur.

La police a également convoqué Arjun Paswan, un gardien d’une cité du Murarka College, pour interrogatoire, a-t-il ajouté. Le SSP a dit qu’aucune arme à feu n’avait été récupérée au cours de la descente de police.

La détention du duo a suivi l’interrogatoire d’un maoïste, Ghanshyam Das, arrêté dans le district de Banka récemment. (attention, cela reste des informations policières ! NDT)

Un enquêteur a déclaré que Ghanshyam aurait dit à ses interrogateurs que le surveillant faisait partie d’une cellule maoïste dormante.

Source

Publicités

Laisser un commentaire so far
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :