Comité de Soutien à la Révolution en Inde


Justice à deux vitesses en Inde: Condamné pour homicide, Salman Khan, star de Bollywood, est relaxé en appel by CSR Inde
Poursuivi pour la mort d’un sans-abri, l’acteur de 49 ans n’ira pas en prison.

La star de Bollywood Salman Khan a été relaxée jeudi 10 décembre par un tribunal indien lors du procès en appel concernant la mort d’un sans-abri percuté au volant de sa voiture en 2002, rapporte l’AFP. Icône du cinéma indien populaire grâce à des films comme Maine Pyar Kiya et Dabangg, il a toujours démenti avoir été au volant mais avait fui la scène du crime.

La Haute-Cour de Mumbai en Inde a estimé que Khan avait été reconnu coupable à tort de la mort de cette personne lors du procès en première instance en mai qui lui avait valu d’être condamné à cinq ans de prison. A l’origine du procès, il risquait dix ans de prison : « L’appel est recevable et la décision de première instance est écartée. Salman Khan est acquitté de tous les chefs d’accusations« , a dit le juge Anil Ramchandra Joshi.

 

L’accusation n’est « pas parvenue à établir au-delà du doute raisonnable » que Khan conduisait son SUV sous l’emprise de l’alcool quand il a percuté un groupe de sans-abri dans une banlieue de Bombay en septembre 2002. L’un d’eux avait été tué et sept autres blessés.

Ces hommes dormaient près d’une boulangerie dans le quartier chic de Bandra West à Bombay. Une série de témoins, dont les rescapés du drame, avaient assuré lors du premier procès que l’acteur conduisait le véhicule quand il les a percutés à grande vitesse.

Mais le juge Joshi a estimé que le tribunal n’aurait pas dû juger recevable le témoignage du principal témoin. Il a déclaré que l’ancien garde du corps de l’acteur, Ravindra Patil, qui assurait que Khan était au volant et conduisait vite, n’était « pas complètement fiable » et que son « témoignage comportait plusieurs anomalies« . « Malheureusement il n’y a aucun autre témoin pour appuyer cette version« , a dit le juge à propos de Patil, décédé de tuberculose en 2007.

En mai dernier, le procureur Pradeep Gharat avait estimé qu’une amende « serait insuffisante » et que « la peine devait être dissuasive« . Sa défense avait demandé que lui soit évitée la prison, mettant en avant son engagement auprès d’une organisation philanthropique et assurant qu’il souffrait d’un problème neurologique…

Par ailleurs, ce n’est pas la première fois que Salman Khan se retrouve au coeur de scandales. Il a déjà passé une semaine en prison pour avoir tué un animal d’une espèce menacée en 1998 durant une séance de chasse. Il est aussi apparu dans les journaux en raison de ses relations tumultueuses voire violentes avec les femmes, parmi lesquelles Aishwarya Rai. Après leur rupture en 2002, la comédienne avait accusé le bad boy de Bollywood de la harceler.

Source

Advertisements

Laisser un commentaire so far
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :