Comité de Soutien à la Révolution en Inde


Inde: Les collines sacrées des Dongria Kondh à nouveau menacées by CSR Inde

La détermination, la ténacité et la victoire des Dongria Kondh dans leur lutte pour sauver leur colline sacrée leur a valu une renommée internationale. Ils ont inspiré les peuples indigènes du monde entier.

La détermination, la ténacité et la victoire des Dongria Kondh dans leur lutte pour sauver leur colline sacrée leur a valu une renommée internationale. Ils ont inspiré les peuples indigènes du monde entier.

 

Les Dongria Kondh sont à nouveau prêts à défendre leurs collines sacrées Niyamgiri contre un projet d’exploitation de bauxite que veulent mener les autorités de l’Etat d’Odisha. Ce projet, qui causerait de graves dommages à l’environnement et détruirait des communautés tribales de la région, avait pourtant été annulé par la Cour Suprême deux ans plus tôt.

Tous les Dongria avaient été consultés lors d’un référendum ordonné par la Cour Suprême et s’étaient unanimement prononcés contre ce projet qui avait alors été abandonné. L’Etat d’Odisha souhaite aujourd’hui relancer l’extraction minière dans les collines afin d’alimenter la raffinerie d’aluminium de la compagnie minière britannique Vedanta Resources. De telles opérations se sont avérées désastreuses pour des communautés tribales dans d’autres régions de l’Inde.

Les Dongria Kondh, un peuple indigène de l’Est de l’Inde, ne dépendent pas seulement des collines de Niyamgiri pour leur subsistance, ils les considèrent aussi comme leur territoire ancestral sacré, fondement de leur identité et de leur mode de vie.

Les Dongria dénoncent de nouveau cette menace. Mukuna Sikaka a déclaré : « Nous n’autoriserons jamais l’exploitation minière sur la colline de Niyamgiri – qu’importe les efforts déployés par le gouvernement ».

Survival a mené une campagne internationale contre ce projet et appelle aujourd’hui les autorités indiennes à tenir leurs promesses et à respecter la volonté des Dongria Kondh, car ce sont eux qui seront le plus directement affectés par les activités minières menées sur leur territoire.

Stephen Corry, directeur de Survival International, a déclaré aujourd’hui : « La décision de la Cour Suprême a confirmé le droit des Dongria Kondh de décider si l’exploitation minière devait se poursuivre ou non sur leurs terres. Les Dongria se sont tous clairement prononcés contre. Pourquoi l’Etat d’Odisha tente-t-il donc de relancer à nouveau les discussions concernant l’avenir de cette mine? Il est temps que l’Inde obéisse à la Cour Suprême et respecte la décision des Dongria Kondh ».

Source

Publicités

Un commentaire so far
Laisser un commentaire




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :