Comité de Soutien à la Révolution en Inde


Inde : Etude montrant que les « maoïstes » arrêtés sont en fait des tribaux « ordinaires » by CSR Inde

Stan Swamy, militant pour les droits humains, vient de publier les résultats d’une vaste enquête menée, à sa demande, par trois équipes de chercheurs et intitulée ’The Rich Get Richer and the Poor Get Prison’ (Les riches deviennent plus riches et les pauvres vont en prison). Chacune des trois équipes est allée dans 18 des 24 districts du Jharkhand durant une période de trois mois afin de mener des études sur le terrain basées sur des interactions avec des membres des familles et des habitants des villages de 102 personnes détenues dans l’attente d’un procès, ainsi que sur des interviews de ceux qui sont actuellement en liberté sous caution. Il en ressort que dans 98% des cas, les accusations à leur égard d’être impliqué dans des activités de la guérilla maoïstes sont fausses. En fait, aucun sauf deux, se sont révélés avoir des liens avec un groupe naxalite. Dans ses conclusions, Swamy affirme que cela prouve combien les membres des sections vulnérables de la société rurale indienne sont accusés et arrêtés pour avoir osé affirmer avec assurance et dénoncer les violations de leurs droits constitutionnels et humains, tels que les droits de posséder et de protéger leur terre et leurs sources de revenus’. Par ailleurs, il déclare ’Quand il s’agit de capturer des prétendus maoïstes, la police et les forces paramilitaires sont ultra-performants pour encercler les villages, organiser des descentes dans les maisons, détruire des bâtiments, molester les femmes, jeter ou brûler les céréales, … Faisant référence aux nombreux rapports qui affirment que des guérilleros ont été capturé après une longue course poursuite, ou une fusillade avec la police, l’étude affirme « Le fait est qu’un total de 87% d’entre eux ont été arrêtés dans des circonstances normales, 57% ont été arrêtés à leur domicile alors qu’ils dormaient, étaient en train de manger ou passaient du temps avec leur famille, et 30% ont été arrêtés alors qu’ils se rendaient en ville ». Swamy conclut en demandant au gouvernement de reconnaître que son objectif et ses intentions véritables ne sont pas de mettre fin à la guérilla maoïste, mais bien de se frayer un chemin vers les terres tribales riches en minéraux afin de les vendre aux multinationales.

Stan Swamy

Pendant ce temps, la guérilla maoïste continue, de son côté, à se battre aux côtés de ces tribaux afin de préserver leur terre vierge de toute acquisition impérialiste et de les former afin qu’ils puissent faire face aux attaques internes menées par le gouvernement contre sa propre population.

Source

 

Publicités

Laisser un commentaire so far
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :