Le Premier ministre, Narendra Modi, a décidément fort à faire avec ses amis politiques d’extrême droite. Dans son dernier numéro, l’hebdomadaire de langue hindi Panchjanya, qui assure la propagande du Corps des volontaires nationaux (RSS), justifie en une le récent lynchage à mort d’un musulman qui était soupçonné d’avoir mangé du boeuf.

L’ennui, c’est que le RSS est la maison mère idéologique du parti de M. Modi, leBJP. D’où un gros scandale, dont la presse anglophone se fait l’écho. Selon l’auteur de l’article, Vinay Krishna Chaturvedi, repris le 18 octobre par The Indian Express, les textes fondateurs de l’hindouisme “ordonnent de tuer ceux qui tuent des vaches”, car il s’agit d’un “péché”. “Les Indiens musulmans ne sont que d’anciens hindous” que l’envahisseur moghol a convertis de force “en leur mettant du bœuf dans la bouche”, estime-t-il.

Source