Comité de Soutien à la Révolution en Inde


Un journaliste tué par balles en Uttar Pradesh, c’est le troisième en 4 mois! by CSR Inde

 टीव्‍ही रिपोर्टर हेमंत यादव यांची गोळ्या झाडून हत्या,  4 महिन्यात तिसरी घटना

Chandauli, Uttar Pradesh: Un journaliste a été abattu par des inconnus à moto dans le district de Chandauli de l’Uttar Pradesh. C’est le troisième incident de ce type en quatre mois dans cet Etat.

Hemant Yadav, 45 ans, qui travaillait pour une chaîne locale d’information, a été abattu dans la zone de Dheena samedi soir, a déclaré le surintendant de police Amit Verma.

Yadav a été transporté à l’hôpital public où il a succombé à ses blessures.

Son corps a été envoyé pour l’autopsie, a indiqué la police, ajoutant qu’une First Information Report (FIR) a été enregistrée à contre des personnes non identifiées à la station de police Chandauli suite à la plainte de son épouse.

Journalist Shot Dead in Uttar Pradesh, Third Incident in 4 Months

Verma dit que trois équipes spéciales de la police ont été formées pour accélérer l’enquête sur l’affaire, ajoutant quelques éléments avaient été recueillis.

Ceci est le troisième incident causant la mort d’un journaliste dans l’Uttar Pradesh au cours de ces quatre derniers mois.

En Juin, le journaliste Jagendra Singh aurait été brûlé lors d’un raid de la police dans sa maison de Shahjahanpur. Sa famille a affirmé que les fonctionnaires de police lui avaient mis le feu.

Singh, qui était dans sa cinquantième année, a succombé à ses blessures le 8 Juin. Un premier rapport d’information (FIR) a été enregistré contre six personnes dont un ministre, qui passe pour avoir été en colère contre les messages de M. Singh sur Facebook abordant ses activités minières illégales et l’accaparement des terres.

Dans un autre incident, Sanjay Pathak, un journaliste à temps partiel travaillant dans le district de Bareilly pour un quotidien Hindi local, a apparemment été tué par deux personnes en Août.

La police a déclaré que M. Pathak, 42 ans, avait été frappé à plusieurs reprises sur la tête avec un objet lourd et aurait pu mourir suite à l’hémorragie.

Il y a quelques mois de cela, un autre journaliste local a été attaqué et presque tué par la mafia de l’exploitation minière dans le district de Chitrakoot.

Avant cela, dans le district de Pilibhit, un autre journaliste, après avoir attaché à une moto, a été traîné sur la route par des hommes de main.

Dans un passé récent, plusieurs personnes des médias ont été attaquées dans différentes parties de l’Etat.

Source

Publicités

Laisser un commentaire so far
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :