Comité de Soutien à la Révolution en Inde


Vara Vara Rao affirme que la maoïste tuée a été violée. by CSR Inde

Warangal: des scènes bruyantes ont été constatées à l’hôpital MGM mercredi, là où les médecins ont effectué l’autopsie des corps des deux maoïstes tués dans « une rencontre avec la police » (encounter en anglais, un pseudo échange de tirs en fait NDT) mardi dans le district. Les manifestants, y compris les familles des deux maoïstes tués, dirigés par l’écrivain révolutionnaire et fondateur de Virasam Vara Vara Rao, se sont réunis à l’hôpital et ont accusé le gouvernement d’avoir tué de sang-froid Telangana Shruti alias Maisakka et Vidyasagar Reddy alias Gopanna dans les forêts de Eturunagarm. Vara Vara Rao a affirmé que Shruti a été violée par des membres de la police avant d’avoir été tuée.

11209454_1151018054914414_989853401701657844_nIl a en outre affirmé que la police avait versé de l’acide sur les différentes parties du corps de Shruti dans le but de détruire les preuves de leurs « méfaits ». Appelant l’échange de feu une mise en scène et la version de l’incident fournie par la police comme une histoire invraisemblable, Vara Vara Rao a demandé une enquête approfondie sur ce soi-disant «échange de feu ». Le célèbre écrivain a également accusé le ministre en chef K Chandrasekhar Rao d’avoir conspiré pour éliminer les Naxalistes par tous les moyens. Il a également dit que c’était un résultat direct de l’échec du gouvernement à fournir des emplois à la jeunesse dans l’état.

12027620_686058288197391_7605644806197230301_nMontrant le désespoir croissant parmi les jeunes chômeurs, il a dit que, rien que dans les deux derniers mois, au moins 36 jeunes hommes et femmes très instruites ont pris le maquis afin de rejoindre le mouvement maoïste. Les membres du Comité Bandhumitrula Amaraveerula, ont quant à eux, organisé un sit in à l’extérieur de l’hôpital afin d’exiger que les autorités permettent aux parents d’entrer dans la morgue pour assister à l’autopsie.12038304_1151017944914425_1545413758294009935_n

Anticipant les troubles, un grand nombre de policiers des postes de police de Mattewada, Intezargunj, Hanamkonda et de hauts fonctionnaires de police étaient présents à l’hôpital. Les corps ont été remis aux familles après qu’une équipe de trois membres de médecins légistes a réalisé l’autopsie qui a également été filmée. Les rapports et la vidéo ont été soumis à la cour. Pendant ce temps, les antennes locales de Telangana du Congrès et du Parti de la Terre Telugu (TDP) à Hyderabad ont affirmé que le gouvernement de l’Etat a tué les deux maoïstes dans un faux échange de feux et a exigé une enquête judiciaire sur l’incident

12006359_686058371530716_792308212728505959_n

Source

Publicités

Un commentaire so far
Laisser un commentaire

[…] Manifestations suite à la torture, au viol et à l’assassinat de deux militants maoïstes (voir ici, ici et ici)  […]

Ping par Inde : Vague d’arrestations au cours d’une manifestation | Comité de Soutien à la Révolution en Inde




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :