Comité de Soutien à la Révolution en Inde


Un ancien premier ministre et un ancien ministre des finances ont aidé la milice Ranveer Sena à massacrer des Dalits au Bihar by CSR Inde

Le film montrerait six commandants de la Ranveer Sena admettant leur complicité dans six massacres de Dalits au centre du Bihar entre 1995 et 1997, massacres qui avaient fait 144 morts.

Selon un documentaire tourné par le portail de journalisme d’investigation Cobrapost, un ancien premier ministre et un ancien ministre des finances sont accusés d’avoir aidé la Ranveer Sena à se procurer des armes et de l’argent.

Le film montrerait six commandants de la Ranveer Sena admettant leur complicité dans six massacres de Dalits au centre du Bihar entre 1995 et 1997, massacres qui avaient fait 144 morts. Deux de ces commandants ont été précédemment relâchés faute de preuves par la cour d’appel de Patna.

“Alors qu’un ancien premier ministre les aurait aidés à se procurer des armes létales modernes comme des mitrailleuses légères, des fusils automatiques et semi-automatiques, l’armée indienne vend comme de la ferraille, un ancien ministre des finances qui avait aidé à son financement » selon Cobrapost.

Le reportage de Cobrapost « opération Pluie Noire » liste les massacres de Sarthua (1995), Bathani Tola (1996), Laxmanpur Bathe (1997), Shankar Bigha (1999), Miyanpur (2000) et Ikwari (1997).

Le documentaire, montrerait Siddhnath, présenté comme un assistant du chef de la Ranveer Sena, Brahmeshwar Singh Mukhiya, admettant son implication dans les tueries et témoignant du soutien d’un ancien premier ministre. « …(Laxmanpur) Bathe, Shankar Bigha, la troisième fut Narayanpur, la quatrième Miyanpur, la cinquième Hyderpur et la sixième Jalpura » dirait-il dans le film, listant les lieux des tueries.

Selon Cobrapost, le commandant de la Ranveer Sena, Chandkeshwar Singh a été condamné à la prison à vie par le tribunal pour l’affaire de Laxmanpur Bathe, mais relâché par la cour d’appel en octobre 2013. Dans le documentaire, il admettrait son implication dans l’affaire de Bathani Tola. « quand la montre a indiqué 3, la Sena a commencé à tirer. Il était 3 heures de l’après-midi… le massacre était réalisé… il y avait aussi un poste de police. » aurait-il déclaré.

Un autre commandant, Pramod Singh, aurait admis son implication dans l’affaire de Miyanpur dans laquelle 32 personnes furent tuées. « C’était un village pro-naxaliste et c’est pour cette raison qu’il était une cible de la Ranveer Sena. Nous avons réalisé ce massacre » aurait-il déclaré ajoutant qu’un ancien ministre des finances aurait apporté un soutien politique.

« Nous avons élaboré une stratégie pour réaliser des massacres sur 50 villages dans la même journée dans le but de réveiller le gouvernement… Autrement, le gouvernement aurait toujours pensé qu’il n’y a que des minorités, plus arriérées les unes que les autres dans ce pays… pas d’autres castes qu’elles » aurait déclaré Ravindra Chaudhury.

Arvind Singh, un ancien homme fort de la Ranveer Sena d’Ikwari aurait dit “oui, il y a eu deux massacres à Ilkwari dans lesquels 7 et 9 personnes furent tuées. » Il prétend que les deux massacres ont été menés par des villageois de Bhumihar. « Nous avons tué environ 50-60 personnes à Laxmanpur Bathe », aurait dit Bhola Rai, qui vit incognito avec sa famille à Tata Nagar.

Source

Lien vers le site de Cobrapost

Publicités

Laisser un commentaire so far
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :