Comité de Soutien à la Révolution en Inde


Les suites de la révolte des ouvriers de Maruti Suzuki en Inde by CSR Inde
4 octobre 2012, 11:02
Filed under: Actualités d'Inde, Luttes du peuple | Mots-clefs: , , , ,

http://lacausedupeuple.blogspot.fr/2012/10/les-suites-de-la-revolte-des-ouvriers.html

Les suites de la révolte des ouvriers de Maruti Suzuki en Inde

 

Nous avions publié cet article à propos de la révolte des ouvriers de Maruti Suzuki en Inde : http://lacausedupeuple.blogspot.fr/2012/08/manesar-new-dehli-lusine-suzuki-au-feu.html. Voici la suite de cette révolte (publié sur http://cettesemaine.free.fr/spip/article.php3?id_article=5334):
Ils tuent leur patron et sont augmentés
20Minutes, 26. September 2012 15:43
Le constructeur automobile indien, Maruti Suzuki, a accordé une hausse de salaire de 75% aux ouvriers d’une usine qui fut le théâtre d’une violente émeute au cours de laquelle un cadre avait trouvé la mort.
Les salaires et indemnités moyens mensuels des ouvriers de l’usine de Manesar, dans le nord de l’Inde, seront augmentés de 18’000 roupies (environ 312 francs) au cours des trois prochaines années. Grâce à cette hausse, le personnel sera l’un des mieux payés du secteur industriel en Inde.
Une augmentation des indemnités, notamment de transport, aboutit à une hausse globale « de 75% », a souligné un porte-parole de Maruti, précisant qu’un ouvrier ayant un contrat à durée indéterminée sera payé aux alentours de 25’000 roupies.
Hausse de 6% en 2009
« Le pourcentage du coût de la main d’oeuvre sur les ventes totales va rester le même, de l’ordre de 2,4% à 2,5%. C’est dans notre business plan », a assuré cette source sous le couvert de l’anonymat.
Outre cette hausse salariale, les ouvriers vont bénéficier d’autres avantages, tels que des prêts sans intérêt et une revalorisation de leurs soins de santé pour eux et leur famille, a ajouté ce porte-parole.
Soixante-quinze pour cent de l’augmentation salariale seront versés à partir d’avril l’an prochain, puis 12,5% pendant les deux années suivantes.
Lors des précédentes négociations salariales en 2009, les ouvriers n’avaient obtenu qu’une hausse de 6%.
Un mort et 96 cadres avaient été blessés
Le 18 juillet, une violente émeute avait éclaté à la suite d’un différend entre un ouvrier et un contremaître. Plusieurs centaines d’ouvriers avaient attaqué des cadres avec des barres de fer, incendié et détruit des équipements.
Le directeur du personnel, après avoir eu les jambes brisées, n’avait pu s’enfuir de l’usine et son corps calciné avait été découvert le lendemain. 96 cadres avaient été blessés, dont plusieurs grièvement.
Le groupe, détenu à majorité par le japonais Suzuki, avait ensuite annoncé le licenciement d’au moins 500 ouvriers sur les 1500 permanents employés dans l’usine.

Inde : les ouvriers de Maruti Suzuki obtiennent une hausse record des salaires
RFI, jeudi 27 septembre 2012
Ils ont donc eu gain de cause. Le plus grand constructeur automobile indien, Maruti Suzuki, a accordé une hausse de salaire record à ses ouvriers. En juillet 2012, l’usine de Manesar, dans le nord de l’Inde avait été le théâtre d’une violente émeute entre cadres et ouvriers qui s’était soldée par la mort du directeur du personnel.
C’est une hausse considérable qui représentera -en moyenne- une augmentation de 50% au bout de trois ans pour la plupart des ouvriers. Maruti Suzuki, premier vendeur de voitures en Inde, a donc fait un effort supplémentaire par rapport à la dernière augmentation accordée en 2009 et qui était alors de 40% sur trois ans. Pour en prendre la mesure, il faut comparer ces chiffres à l’inflation qui est d’environ 7% par an en Inde. Au bout de l’opération, les ouvriers de Maruti Suzuki devraient tout de même être les mieux payés du secteur.
Les salariés de l’une des deux usines doivent encore donner leur accord et signer une convention pour en bénéficier, mais c’est en tout cas un geste évident d’apaisement de la part de la direction après cette série de grèves étalées sur 18 mois et dont la dernière a fini dans un bain de sang et paralysé la production pendant de longues semaines.
Cette générosité semble bien calculée. Même si trois des grèves de cette année auraient fait perdre 600 millions d’euros à Maruti Suzuki, l’augmentation salariale prévue ne devrait lui coûter que 1,5 millions d’euros.
Publicités

2 commentaires so far
Laisser un commentaire

[…] militants syndicaux indiquent un parallèle entre la mobilisation des travailleurs de l’usine Maruti de Manesar en 2012 et l’agitation à l’usine […]

Ping par Enorme mouvement social à l’usine Honda de Tapukara en Inde | Comité de Soutien à la Révolution en Inde




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :