Comité de Soutien à la Révolution en Inde


La bataille entre la révolution et la contre-révolution fait rage en Inde ! by CSR Inde

L’Armée Populaire de Libération du Parti Communiste d’Inde – maoïste a lancé en mai 2011 une contre-offensive concentrée au Dandakaranya pour résister à l’opération contre-révolutionnaire Green Hunt qui a vu le déploiement de plus de 100 000 hommes en armes sur les territoires contrôlés et/ou influencés par les maoïstes.

Ainsi, le 17 mai, dans le district de Dantewada, sept mercenaires du CRPF ont été tués et un blessé dans l’explosion de leur véhicule.

Le 19 mai, l’Armée de Guérilla Populaire de Libération a tenu une embuscade près du village de Nargonda, dans le district de Gadchiroli (Maharashtra). Chinna Venta, un commandant d’escouade des commandos C-60, décrit comme étant une bête sauvage, a été tué et deux autres ont été blessés. Deux camarades de l’AGPL ont péri dans cette attaque. Le même jour, trois autres mercenaires ont été tués près du village de Tadigaon dans le même district.

Chinna Venta était synonyme de terreur dans le district. Le tabassage, les attaques sexuelles envers les femmes, les fausses embuscades (c-à-d le meurtre de prisonniers en le faisant passer comme un combat), le vol et la corruption étaient une routine journalière pour lui. Après avoir appris la nouvelle de sa mort, le district a revêtu une atmosphère festive.

Le 23 mai, le 44ème anniversaire de la Grande Insurrection de Naxalbari, dans le district de Raipur, l’AGPL a tué 9 policiers (dont Rajesh Pawar, Assistant du Préfet de Police) à la frontière avec l’Odisha. L’Assistant du Préfet était connu pour corrompre les jeunes tribaux afin de les transformer en indics.

Le 9 juin, l’AGPL a attaqué la police près du camp des Forces Armées du Chhattisgarh. Cinq mercenaires sont morts dans l’attaque et deux armes sophistiquées ont été capturées à l’ennemi. De même, un vehicule blindé résistant aux mines a explosé, tuant 10 policiers dont sept Officiers Spéciaux de Police et trois blessés. Quelques armes ont également été prises.

Lors des derniers jours, à Chhindgarh, Tongpal, Bande, Gudse et en d’autres endroits, l’AGPL a également mené plusieurs types d’actions, petites et moyennes, en éliminant des Officiers Spéciaux de Police et des policiers bien connus.

Ces attaques ne sont rien de moins que de la légitime défense contre l’Opération Green Hunt, véritable guerre de l’Etat indien contre « son » propre peuple ! Depuis le début de cette opération, des centaines de villages et de récoltes ont été brulés, des villageois torturés, tués ou disparus, des femmes violées, dont nombre de mineur(e)s…

Voici la liste (en anglais) des victimes de la brutalité de l’Etat indien rien qu’au Dandakaranya (cliquez sur le fichier) :

liste martyrs

Publicités

Laisser un commentaire so far
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :